Programme d'éducation syndicale 2019-2020

Consœurs, confrères,

Le programme d’éducation syndicale 2019-2020 de la FTQ est disponible pour consultation.

L’année 2019-2020 sera une année importante pour la FTQ et ses affiliés. Une année qui s’amorce sous le signe du changement.

Les élections fédérales qui auront lieu dans quelques semaines ont de quoi inquiéter. Nous devons nous assurer que le Québec envoie une majorité de députés progressistes au Parlement canadien pour défendre nos positions afin d’améliorer la qualité de vie des travailleurs et des travailleuses du Québec.

Le 32e Congrès de la FTQ marquera aussi notre automne. Instance suprême de la FTQ, il déterminera les nouvelles orientations de la centrale pour les prochaines années. Les travaux porteront notamment sur les changements technologiques et la transition numérique afin de bien protéger nos membres et de nous assurer d’une juste transition. L’implication soutenue du mouvement syndical est nécessaire pour s’assurer que ces changements profitent à toutes et à tous, non seulement à la grande entreprise!

Nous sommes également à l’aube d’une nouvelle décennie. Une nouvelle décennie qui annonce déjà son lot de défis. Pensons aux inégalités socioéconomiques, trop souvent conséquences de choix politiques qui privilégient les plus riches au détriment de la justice sociale et de la lutte aux changements climatiques qui continuent de bouleverser la planète entière. Sans compter tous les défis que nous devons relever, au quotidien, dans chacun de nos milieux de travail pour maintenir et accroître nos conditions de travail et de vie, tout comme notre rapport de force.

Domestiquer le changement, c’est assujettir ses diverses formes au bien commun et aux valeurs collectives. C’est maîtriser le changement pour qu’il soit plus équitable et qu’il prenne la couleur de nos aspirations comme travailleur et travailleuse, comme citoyen et citoyenne. Domestiquer le changement, c’est l’apprivoiser pour lui donner une dimension humaine. Cette préoccupation est au cœur même du programme d’éducation de la FTQ en 2019-2020. Nous espérons que la formation syndicale aidera les militants et les militantes à puiser les instants de réflexion indispensables à l’action tout autant que les connaissances et la motivation nécessaires à une démarche de changement.

C’est une invitation à utiliser la formation syndicale pour mieux comprendre les changements que nous vivons et y faire face. C’est une invitation à conjuguer apprendre et agir!

Syndicalement,
Le secrétaire général,
Serge Cadieux